cette promesse qu’il lui avait faite lui appartenait … c’était à elle seule … elle devait lui être gravée sur la peau … ces notes de musique, elle les avait imaginées virevolter pour elle … elle entendait de loin cette mélodie lui parvenir comme une offrande à son cœur … elle se voulait sa muse, il a préféré une ombre à qui tout fut offert dans un fracas assourdissant … pour elle la musique s’est tue … les notes ont rejoint cette autre … les prémisses furent trahies et la promesse usurpée … il lui a menti  …

piano

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s